Il était une fois, deux jours de mai, où l'on attendait d'eux la chaleur de rayons du capricieux soleil... Astre capricieux...
Le bleu du ciel tarde à venir, alors qu'il est là, sous la peau et pourtant une douce chaleur de printemps s'est frayée un chemin sur les nouvelles blessures.

P1110208
J'ai pu profiter d'un moment avec tous mes oisillons, entourée de mes 4 miss, un repas et une journée préparés à 10 mains...

P1110182

P1110187

Un moment où se sont envolées les fragilités, être là tout simplement...

****************

J'ai pu aussi profiter de quelques amis le jour d'avant, même sous le froid qui se faufilait sans vergogne par chacun des entailles... encore... parce que décidément enfermée pour le meilleur et le pire dans cette hypersensibilité émotionnelle, entièrement prise dedans ... ( il est question de ce qui m'afflige ici  et pour toi douce Delphine qui est très certainement de cette belle énergie là... parce que même si ça pèse parfois, le fait d'être entière, pour tout, et dans le ressenti perpétuel... c'est un merveilleux cadeau que cette "infirmité" là... C'est un don à soi et de soi... Tu le sais toi aussi ma Framboise pétillante... )

P1110163

P1110173

Touchée en plein coeur, en couleurs...Légèrement par ces rencontres

 

P1110231

Des rencontres et retrouvailles différentes, choisies, uniques...

****************

P1110222

Le jour où le ciel a bien voulu laisser le froid s'échapper un instant m'a permis de sortir marcher un peu, les coups durs m'accompagnant un moment, puis les yeux une fois ouverts sur les couleurs vibrantes, j'ai été envahie par la richesse de cette nature surprenante bien qu'encore endormie.

 

P1110240

P1110233

P1110240

Sur un océan de passion, les fleurs en mouvement forment des vagues où je me suis avancée jusqu'à être enveloppée, j'ai vécu un moment de réconfort.

P1110257

Devant moi n'étaient que force et instabilité, de la naissance à la mort, un monde en couleurs complémentaires :

 le rouge flamboyant se mêlant au vert tendre, preuve que même différents, la beauté est là.

P1110220

Des caresses sur mes cils et mes joues ont effacé la rugosité des jours précédents, le vent léger faisait danser les frêles tiges retenant avec force la coupole des coquelicots...

 

 

P1110241

Certains prêts pour un bal costumé, devenus papillons, d'autres en fin de vie, retenant en leur coeur les graines de la continuété, des couleurs pour l'année suivante sera portée par le vent, les oiseaux, les insectes au travail...

P1110231

****************

P1110243

La vie en perpétuel mouvement. De fins éclats de pétales tels des lambeaux de peau m'ont un instant fait revenir dans les doutes, j'ai été envahie par la fragilité de ces derniers jours, les joues humides, les yeux laissant s'échapper des éclats de sel...

 

P1110220
 Un message d'invitation pour un papotage-café avec cette jolie dame aux mains d'or et au coeur parfois en éclats, mais toujours éclatant m'a permis de relever la tête, de mettre les pieds sur le sol... Merci à toi de m'avoir sortie de ce petit retour au mal...

P1110252

Merci à toi aussi ma douce Christine, mon amie de mon autre ailleurs, celle qui a su lire un jour ma douleur...

Merci pour cette soirée improvisée qui m'a donnée l'occasion de rencontrer une autre jolie personne en la présence de Florence, des heures de rires et de gravités pendant que nos Miss peaufinent leur amitié magnifique à  chaque retrouvaille.

****************

Toujours uniques, jamais faces ...J'aime ces nouvelles personnes qui passent dans ma vie, celle d'ici et d'ailleurs

P1110234

 

 

P1110226

 

P1110234

****************

Ces deux jours là ont été de bons, très bons moments en ce mois de mai tantôt merveilleux, tantôt sombre...

 

D'autres jours nouveaux à vivre en pleine conscience de mes capacités et de mes faiblesses...

Mes écailles ne sont peut-être pas toujours éclatantes mais elles sont collées à ma peau...

J'ai peut-être fermé toutes les lumières que j'avais allumé ailleurs mais les miennes s'allument par la force de ce qui me touche infiniment. Quoiqu'il se passe ...

P1110123

" Quand une femme est la douceur et le trouble, l'amusement et la gravité, la nouveauté et la mémoire, le voyage et la demeure...Quel homme digne de ce nom refuse ce miracle et coisit de fuir en invoquant l'inconfort d'aimer ?"

Eric Orsenna