Un autre film qui renoue avec la douceur et les sourires...

" La petite chambre" Un film de Véronique Reymond, Stéphanie Chuat

La petite chambre Bande-annonce 1


Il était une fois Edmond un vieil homme au coeur fragile, son infirmière Rose au coeur fendu...L'une permet à l'autre d'accepter ce qui ne sera plus, l'autre permet à l'une d'accepter ce qui a été... Leurs douleurs ils vont se les confier et permettre de se libérer des chaines qui les empêchent de faire de plus grands pas.Les pansements sont posés, parfois arrachés d'un coup sec...On sait bien que ça fait mal sur le moment...

Après reste la cicatrice sur laquelle on pose parfois le doigt, comme pour ne pas oublier, ou pour l'adoucir.

Cette histoire parle à beaucoup de monde, du moins c'est ce qui devrait en sortir...

Permettez-vous de vous soustraire à vos pertes...

La montagne n'est pas loin, salvatrice et grandiose, la musique m'a émue aux larmes, les acteurs sont simples et généreux sans grandiloquence...De la justesse et des caresses douces comme le vent d'été...

Un film comme les aime la Sardine...

premiers rayons

 premiers rayons ... Un bel instant ...

"Des glaces aux cadres lourds dont les ors brillent doucement ajoutent une note de mystère à ce décor fabuleux, car elles ont dû voir des choses étranges, mais elles n'en disent pas plus long que les muets du sérail"
Journal " La terre est si belle" Julien Green