hours

The Hours est un film tiré du roman de Michael Cunningham… Un livre que j’ai lu il y a quelques années.
Le film est tout aussi émouvant ; les actrices : Meryl Streep, Julianne Moore et Nicole Kidman particulièrement étonnantes dans le rôle de l’écrivaine Virginia Woolf, et portent à bout de bras leurs vies et leurs désirs inassouvis.

Trois femmes à trois époques différentes vont se rejoindre  dans le roman «  Mrs Dalloway », elles nous offrent sur un plateau instable leurs vies faites de mauvais choix, de troubles psychologiques, de fragilités, de doutes… et de force aussi.

On se retrouve face à Virginia Woolf, dont la peau vulnérable a été endossée par une Nicole Kidman méconnaissable et saisissante, en proie à ses peurs quand elle écrivit " Mrs Dalloway" jusqu'à son ultime décision d'en finir.

On touche du bout des doigts la finesse des apparences, la poudre aux yeux, et en filigrane l’émancipation des femmes trop vite enfermées dans leurs rôles de petites choses à protéger…

Les sentiments ne sont pas en reste, ils sont chuchotés, murmurés, parfois déclarés maladroitement, furtivement, trop fort peut-être même.

La mort et la maladie ouvrent les yeux sur la nécessité de continuer….

 

Un moment qui ne laisse pas indifférent, que l'on soit fragile ou fort  dit la Sardine

«  On ne trouve pas la paix en fuyant la vie »…. ( The Hours)